Ogou :  atelier de recadrage de la mission d’appui à l’entrepreneuriat et à l’accompagnement pré-création d’entreprises

Ogou : atelier de recadrage de la mission d’appui à l’entrepreneuriat et à l’accompagnement pré-création d’entreprises

Atakpamé, 25 juin (ATOP) – Un atelier de recadrage de la mission d’appui à l’entrepreneuriat et à l’accompagnement pré-création d’entreprises promues par le PAIEJ-SP se tient du 24 au 26 juin à Atakpamé.  C’est à l’intention d’une trentaine de participants issus des ONG Inades-formation, d’Agence d’Appui aux Initiatives de Base (AGAIB) Centrale et du Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAIEJ- SP).

Financé par le gouvernement et la Banque Africaine de Développement (BAD), cet atelier, organisé par AGAIB-Centrale et l’ONG Inades-formation, en collaboration avec le PAIEJ-SP, vise à mettre à jour et harmoniser la  méthodologie de mise en œuvre de la prestation et le programme de travail des ONG chargées de l’appui à l’entreprenariat et l’accompagnement post-création d’entreprises des primo-entreprises promues par le PAIEJ-SP. Il s’agira également d’échanger sur les chaines de valeurs promues par le PAIEJ-SP, les secteurs d’activités des jeunes bénéficiaires ainsi que des PME/PMI membres des clusters. Il sera aussi question de favoriser des arrangements contractuels entre les acteurs des chaînes de valeurs et actualiser pour chacune des ONG les cibles à atteindre sur le temps imparti au contrat qui va d’avril 2020 à décembre 2021  en lien avec le système de suivi-évaluation du projet.

L’atelier va permettre d’amender, d’harmoniser et de valider la méthodologie et le programme de travail proposé et actualiser le système de reporting en lien avec le système de suivi-évaluation du PAIEJ-SP. Il va permettre également d’informer les responsables des deux ONG sur les procédures administratives, financières et comptables en vigueur sur le projet,  mettre en relation les directeurs des PME et favoriser des échanges sur l’approche de mise en œuvre.

Le Directeur Régional de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du Territoire des Plateaux par intérim, Alli Essossinam, en ouvrant les travaux,  a remercié les partenaires techniques et financiers qui accompagnent cette formation particulièrement la BAD. Il a également salué l’implication du gouvernement dans la recherche des solutions idoines en matière d’emploi des jeunes en vue de la réduction significative de la pauvreté. M. Alli a exhorté les participants à participer activement aux travaux pour qu’à terme les objectifs fixés par le  projet soient atteints.

Le coordonnateur national de PAIEJ-SP, Kossivi Agbo,  a indiqué que c’est dans le souci d’améliorer davantage le dispositif d’appui accompagnement et de suivi des primo entrepreneurs individuels et en groupement que les ONG AGAIB Centrale et Inades formation ont été retenues. « Pour donner le ton au démarrage de leurs activités sur le terrain, il était question pour les acteurs clés de se retrouver pour mieux comprendre la philosophie du projet et la mission assignées aux deux ONG afin de garantir une planification cohérente et la réussite de la mise en œuvre pour le bonheur de la population togolaise en général et celle de la jeunesse en particulier », a-t- il poursuivi.

La directrice d’INADES-Formation, Mme Adoussi Houetognon Sélome et le coordonnateur AGAIB Centrale, Kamang Piabalo, ont indiqué que les différents acteurs, entrepreneurs, groupements, agrégateurs, entreprises structurantes doivent travailler en synergie pour que le travail  respecte les normes que le projet a défini.

Le PAIEJ-SP contribue à créer les conditions d’une croissance économique plus inclusive à travers l’auto emploi et l’insertion des jeunes dans l’économie formelle. C’est un projet qui intervient dans le secteur agricole et dans les zones reculées  où il est créé  30 000 emplois directs et 150 000 emplois indirects.

ATOP/MLS/FD

A lire aussi