Mme Blandine Camara élue à la tête de l’association  de secours de l’Agence Togolaise de Presse

Mme Blandine Camara élue à la tête de l’association de secours de l’Agence Togolaise de Presse

Lomé, 1er oct. (ATOP) – Mme Blandine Camara a été élue présidente du bureau de l’Association de Secours de l’Agence Togolaise de Presse (ASATOP) pour un mandat de deux ans renouvelable une fois au cours de la 11e assemblée générale ordinaire tenue le jeudi 1er octobre à Lomé.

Ce bureau de sept membres, a pour mission de redynamiser l’association, de sensibiliser tous les membres sur le bien-fondé de l’association afin de susciter l’adhésion de tout le personnel de l’ATOP.

Les travaux ont permis aux délégués d’adopter les rapports d’activités, moral et financier du bureau sortant. Ils ont aussi amendé certains articles des statuts et règlement intérieur de ladite association.

Selon le rapport d’activités, l’ASATOP a assisté 6 membres, enregistré 10 adhésions et 2 démissions. Le rapport précise que l’association a organisé une fête pour célébrer ses 20 ans d’existence, réfectionné la cantine de l’Agence togolaise l de presse (ATOP), et encouragé les membres qui sont à jour avec la trésorerie à  la fin de 2018 et 2019  afin de motiver les retardataires.

Le président sortant, Tankroukou Ignace a remercié tous ses collaborateurs pour le travail abattu durant son mandat. Il a félicité le nouveau bureau pour son élection et a promis de travailler de concert avec lui afin de rehausser davantage l’image de l’association.

La présidente élue, Mme Camara Blandine a remercié l’assistance pour la confiance placée en elle en la plaçant à la tête de ce bureau. Elle a félicité son prédécesseur pour son dévouement et le travail accompli à la tête de l’ASATOP et promis d’œuvrer en collaboration avec tout le monde pour l’atteinte des objectifs. « Nous comptons sur le soutien de tous les membres afin de motiver les autres collègues qui hésitent encore à intégrer l’ASATOP », a-t-elle signifié.

Créée le 5 novembre 1998, l’ASATOP compte 42 membres sur un personnel de plus d’une centaine agents de l’ATOP. Elle vise essentiellement à secourir ses membres en cas de décès des parents.

ATOP/DTV/DHK

A lire aussi