Lutte contre la Covid-19 : Pr Djibril presse la  population à se faire vacciner

Lutte contre la Covid-19 : Pr Djibril presse la population à se faire vacciner

Lomé, 26 août (ATOP) – Le chef de la coordination nationale de gestion de la riposte à la Covid-19, Pr Djibril Mohaman a appelé la population à se mobiliser pour la vaccination dans l’intervalle d’un mois afin de permettre au Togo d’atteindre 50 à 60% de personnes vaccinées. C’était lors de sa conférence de presse hebdomadaire tenue le mercredi 25 août à Lomé.

« Avant nous avons un problème de disponibilité des vaccins, maintenant nous avons des vaccins, nous devons aller rapidement à la vaccination pour atteindre une immunité collective », a expliqué le coordonnateur national. Selon lui, les contaminations se multiplient à cause de la présence du variant Delta plus contagieux. « Nous avons connu 1255 cas positifs et 9 décès la semaine dernière dans le pays et cette semaine nous enregistrons 1604 cas et 5 décès », a-t-il affirmé, précisant  que 363 cas ont été recensés pour la seule journée du 21 août.

D’après le chef de la coordination nationale le Grand Lomé et les préfectures de Tchaoudjo, Sotouboua, Zio, Vo, Lacs, Ogou, Amou, Kpélé, Est-mono, Moyen-mono concentrent le plus de cas positifs. Prof Djibril a insisté sur l’importance de la vaccination et le respect des mesures barrières pour sortir de la situation actuelle.

« Nous devons freiner l’évolution de la pandémie pour ne pas dépasser nos capacités de prise en charge. Le risque pour qu’on arrive à une situation intenable est présent et nous devons nous battre. C’est pour cela que nous insistons sur la vaccination et le respect des mesures barrières », a-t-il souligné. Pr Djibril a laissé entendre que 200.000 doses de vaccin Sinovac et 188.320 doses de Pfizer ont été encore réceptionnés par le Togo. Ces doses, a-t-il précisé, « seront déployées à partir de ce jeudi 26 août à l’intérieur du pays avec  l’administration du vaccin Pfizer en remplacement de la deuxième dose d’Astra Zeneca et de la première dose de Sinovac aux citoyens non vaccinés ».

Le coordonnateur national a signalé l’interpellation de responsables de certains bars et discothèques pour violation des mesures restrictives.  Ces responsables, d’après Pr Djibril, seront présentés au procureur de la République afin qu’ils ne mettent pas en danger la santé publique rappelant que les mesures restrictives et barrières restent toujours en vigueur.

ATOP/OAF/MG

 

A lire aussi