Lutte contre la covid-19 dans le Grand Lomé : le projet de redynamisation des acteurs dans la mobilisation sociale pour la vaccination lance  dans le golfe

Lutte contre la covid-19 dans le Grand Lomé : le projet de redynamisation des acteurs dans la mobilisation sociale pour la vaccination lance dans le golfe

Lomé, 6 oct. (ATOP) – Le préfet du Golfe, Atabuh Kossi Dzinyefa a lancé pour le compte de sa préfecture, ce mardi 5 octobre à Lomé, les activités du Projet de redynamisation des acteurs communautaires dans la mobilisation sociale pour la vaccination contre la covid-19 et sur les mesures de la prévention de cette pandémie dans le Grand Lomé.

Ce projet, élaboré par la direction régionale de la santé du Grand Lomé, avec l’appui technique et financier de l’OMS sera exécuté durant neuf jours dans les sept communes de ladite préfecture. Il a pour objectif de renforcer la sensibilisation de la population en vue de faire baisser la courbe de contamination en suscitant son adhésion à la vaccination dans l’optique d’atteindre le plus vite possible l’immunité collective. Il s’agit aussi d’amener les citoyens à continuer par éviter les attroupements et les célébrations rassemblant du grand monde.

Le lancement a été marqué par la mise à disposition par l’OMS-Togo d’une voiture sonorisée tout terrain à chaque commune. Chaque collectivité territoriale va sillonner les rues de sa localité, avec des arrêts par endroit surtout sur les places publiques pour livrer au  public les messages de sensibilisations enregistrés en français et en langues locales. Outre la sensibilisation, il est prévu également l’organisation des dialogues communautaires dans ces communes.

Le préfet Atabuh a indiqué que malgré les efforts du gouvernement appuyé par ses partenaires techniques et financiers, dont l’OMS, le nombre de contamination n’a cessé de croître avec l’apparition du variant Delta dans le pays. D’après lui, à ce jour il a été noté une chute légère des cas de contamination due à l’application des mesures prises par le gouvernement, notamment la fermeture des bars, des lieux de culte, l’interdiction de grandes réunions physiques et la présentation d’une preuve de vaccination pour accéder aux bâtiments administratifs. M. Atabuh a saisi l’occasion pour remercier, le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, pour  son engagement et sa détermination  à sortir les populations de cette catastrophe sanitaire.

Pour le représentant de la représentante résidente de l’OMS au Togo, Dr Davi Kokou Mawulé, la lutte contre la Covid-19 nécessite la contribution de tout le monde. Pour lui, la vaccination est l’arme la plus efficace en matière de santé publique. Il a réitéré l’engagement de l’OMS à accompagner les autorités togolaises pour amener la population à respecter toutes les recommandations du gouvernement et de l’OMS à la riposte au COVID-19.

Le maire du Golfe 4, Jean-Pierre Fabre, représentant ses paires à la cérémonie de lancement, a salué l’initiative et félicité le gouvernement pour ses efforts visant à assurer le bien-être sanitaire de la population. « Je suis pour la vaccination. Je ne mêle pas mes positions politiques avec les problèmes de santé publique. Je dis simplement la vaccination est une bonne chose, il faut se faire vacciner pour ne pas constituer un danger pour les autres. C’est aussi simple que ça », a-t-il souligné.

Cette cérémonie a connu la participation du directeur préfectoral de la Santé, Dr Agbétiafa Koffi, des chefs traditionnels et autres personnalités.

ATOP/TGB/BV

A lire aussi