Les ambassadeurs de l’UE et du Gabon au Togo chez la présidente de l’Assemblée Nationale

 Lomé, 28 août (ATOP) – La présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsègan a reçu en audience, le jeudi 27 août au siège de l’hémicycle à Lomé, l’ambassadeur de l’Union européenne (UE), Mme Cristina Martins Barreira, en fin de mission au Togo et le nouvel ambassadeur du Gabon près le Togo, Sayid Abeloko.

Les échanges avec l’ambassadeur de l’UE ont porté essentiellement sur le bilan des trois années  passées au Togo. L’excellence des relations entre le Togo et l’Union Européenne a également été évoquée.

L’ambassadeur Cristina Martins Barreira, a confié à sa sortie d’audience être venue faire ses adieux à la présidente de l’Assemblée nationale. « Nous avons discuté de mon bilan et de l’élection de madame la présidente de l’Assemblée. La collaboration avec l’Assemblée nationale a été très fructueuse et je crois qu’on a développé de bonnes relations et je voulais rassurer madame la présidente. Je suis sûre que mon successeur suivra le même chemin et que cette relation sera intensifiée », a-t-elle dit.

Par ailleurs, la diplomate a salué la qualité des activités parlementaires et le rôle important joué par les députés de la 6ème législature lors de la révision constitutionnelle du 8 mai 2019. Mme Cristina Martins Barreira a congratulé le Togo pour le dispositif mis en place dans le cadre de la riposte à la pandémie de coronavirus (COVID-19). Elle a exhorté tous les acteurs à plus de vigilance tout en réaffirmant la disponibilité de l’UE à assister le Togo.

Durant ses trois années passées au Togo, Mme Cristina Martins Barreira a œuvré au renforcement de la coopération entre l’UE et le Togo dans de nombreux domaines, notamment l’appui à la décentralisation avec l’organisation des premières locales dont les dernières remontent à 3 décennies.

La rencontre avec l’ambassadeur du Gabon près le Togo est une visite de courtoisie. Cette visite a permis au diplomate d’explorer avec la présidente de l’Assemblée nationale, plusieurs sujets d’ordre bilatéral, notamment la nécessité de la redynamisation de la coopération entre les deux parlements et le Réseau Africain des Personnels des Parlements (RAPP).

Le nouvel ambassadeur du Gabon près le Togo, Sayid Abeloko a révélé avoir  présenté ses civilités à l’Assemblée nationale du Togo en qualité de nouvel ambassadeur du Gabon. Les deux personnalités ont échangé, entre autres, sur l’organisation de l’institution, la possibilité de redynamiser les échanges entre les Assemblées nationales du  Togo et du Gabon, la redynamisation des échanges entre les parlementaires et la revue du cadre organique du RAPP, un outil important pour les échanges Sud-Sud.

Au cours de l’entrevue, un tour d’horizon a été fait sur la récente visite du président de la République du Togo à Libreville chez son homologue du Gabon. Les discussions ont aussi porté sur la révision du cadre de coopération entre les deux pays pour favoriser plus d’échanges et consolider les bonnes relations entre le Togo et le Gabon.

Pour l’ambassadeur Abeloko, « cette rencontre est un honneur pour nous parce qu’elle vient à la suite de la mission qu’a effectuée Faure Gnassingbé, à Libreville le 24 août 2020. Cela nous a davantage

démontré l’importance de la relation fraternelle et d’amitié qui existe déjà entre les deux chefs d’Etat. C’est aussi notre mission de diplomate d’amener cette relation, cette fraternité au niveau des institutions des deux pays.

 Cela passera par la révision du cadre de coopération qui existe en ce moment, donc redynamiser nos deux accords pour que nos relations économiques soient beaucoup plus développées et que la circulation entre nos populations soit régulière ».

Le nouveau représentant de Libreville au Togo a présenté ses lettres de créances au président de la République le 4 décembre 2019. La mission du diplomate gabonais couvre également le Bénin et le Ghana.

ATOP/OAF/AR

A lire aussi