Les acteurs ont échangé sur l’insertion professionnelle  des personnes handicapées

Les acteurs ont échangé sur l’insertion professionnelle des personnes handicapées

Lomé, 1er oct. (ATOP) – Les employeurs d’entreprises privées et parapubliques, ainsi que les représentants des organisations syndicales, de la société civile et des structures gouvernementales ont échangé sur la question de l’insertion professionnelle des personnes handicapées, au cours d’un atelier tenu le mercredi 30 septembre à Lomé.

Cette rencontre est une initiative de la direction générale de l’emploi, en collaboration avec la Fédération togolaise des associations des personnes handicapées  (FETAPH) et la Mission chrétienne pour les aveugles (CBM). L’objectif est de contribuer à l’élimination des barrières pour un meilleur accès des personnes handicapées au marché du travail au Togo. Il était précisément question de sensibiliser les participants sur la thématique du handicap en lien avec le droit à un emploi décent et de faire un plaidoyer à l’endroit de ces acteurs pour le recrutement des personnes handicapées. Les travaux ont permis aux participants de suivre deux communications. La première a porté sur ‘’Le processus de production du handicap et les difficultés rencontrées par les personnes handicapées en matière d’emploi’’ et la seconde sur ‘’Les instruments juridiques de promotion des droits des personnes handicapées à l’emploi en rapport avec les Objectifs de développement durable (ODD) et le Plan national de développement (PND) ’’.

Ouvrant les travaux, le directeur de cabinet du ministère de la Fonction publique, du Travail, de la Réforme administrative et de la Protection sociale, Alandja Sampo a révélé  qu’en réponse aux contraintes liées à l’insertion socioprofessionnelle des personnes handicapées, plusieurs initiatives ont été prises par le gouvernement, pour assurer un développement inclusif. « Au regard de celles-ci, on note l’adoption des politiques, plans et stratégies qui misent sur la consolidation du développement social et le renforcement des mécanismes d’inclusion. Malgré ces efforts, les obstacles persistent », a-t-il souligné.

Pour le directeur général de l’emploi, Kondo Loking, l’organisation de cette rencontre est  une nécessité et un défi. Il a indiqué que c’est  une nécessité dans la mesure où l’insertion professionnelle des jeunes en général devient de plus en plus compliquée et que les personnes handicapées ont du mal à se faire une place sur le marché de l’emploi hautement concurrentiel, doublé de préjugés et traitements défavorables que la société dans son ensemble leur réserve. « Un défi car, il n’a pas été facile de mobiliser les partenaires du secteur privé, pour la simple raison qu’ils ne disposent pas assez de temps », a-t-il ajouté.

Le président du conseil d’administration de la FETAPH, Ayassou Komivi a, pour sa part, relevé l’intérêt de cette rencontre d’information. Pour lui, elle va permettre aux participants de mieux appréhender le concept du handicap, d’avoir d’amples renseignements sur le cadre légal régissant l’emploi des personnes handicapées au Togo, la convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées, l’adaptation des postes de travail et l’accessibilité des lieux de travail. ATOP/AR/YM

A lire aussi