Le Ghana envisage de créer de nouvelles bases militaires pour lutter contre le terrorisme, selon un responsable

ACCRA, 11 février (Xinhua) — Le Ghana souhaite renforcer sa guerre contre le terrorisme en créant davantage de bases militaires à travers le pays, a déclaré jeudi un responsable.

Il a notamment été proposé que l’armée établisse des garnisons dans les 16 régions du pays pour intensifier sa lutte contre la vague croissante de terrorisme à laquelle fait face le pays, a annoncé Dominic Nitiwul, ministre désigné de la Défense.

« L’armée souhaite déployer un régiment dans chaque région. Quand nous avions dix régions, il y avait sept bases. Notre but est maintenant d’avoir une présence militaire dans chacune des régions du pays », a indiqué M. Nitiwul – qui était déjà ministre de la Défense pendant les quatre dernières années – au cours de son audition de confirmation devant la Commission des nominations du parlement.

« Il y a déjà une certaine présence militaire dans toutes les régions, mais nous avons l’intention de la rendre permanente, afin que l’armée puisse soutenir la police civile dans sa mission de maintien de l’ordre public », a-t-il ajouté.

Le ministre désigné a également réaffirmé la détermination du gouvernement à défendre l’intégrité territoriale du pays.

« Pour lutter contre le terrorisme dans le pays et garantir la sécurité du Ghana, nous avons installé des bases le long de toutes frontières. Le projet a bien progressé, ce qui nous permettra de disposer d’au moins 15 bases à travers le nord du pays pour garantir que nous sommes tous en sécurité », a ajouté M. Nitiwul. Fin

A lire aussi