Lacs/promotion de l’artisanat : la formation professionnelle par apprentissage du type dual coopératif lancée à Aneho

Lacs/promotion de l’artisanat : la formation professionnelle par apprentissage du type dual coopératif lancée à Aneho

Aného, 30 juil. (ATOP) – Le projet d’implémentation de la formation professionnelle par apprentissage du type dual coopératif dans la préfecture des Lacs a été lancé, le jeudi 29 juillet à Aného, par le préfet, Daté Bénissan-Tétévi.

A travers ce lancement, la structure porteuse du projet, le Centre de formation féminine et d’animation sociale de Togokomé dénommé « Maison Dora » a voulu informer publiquement les maîtres-artisans que leur Centre est dorénavant autorisé par le ministère délégué chargé de l’Artisanat à assurer la formation duale dans la préfecture. Cette occasion a permis d’informer les artisans qu’à partir de l’année académique prochaine, les chefs d’atelier peuvent inscrire leurs apprentis dans la spécialité « Coupe-couture» pour bénéficier de cette formation duale qui présente beaucoup d’avantages pour toutes les parties.

Dans une communication sur « la formation professionnelle par apprentissage du type dual coopératif », le directeur adjoint de la formation professionnelle et de l’apprentissage, Bararmna-Gnalimba Kabassima a indiqué cette formation tire sa substance de la loi d’orientation sur l’enseignement technique et de la formation professionnelle qui fait de l’alternance le système de formation normale pour tous les systèmes de formation dans le pays. Selon lui, la formation professionnelle par apprentissage du type dual coopératif est « un système de formation qui se passe à la fois dans l’entreprise et dans un centre de formation professionnelle publique ou privé qui a l’autorisation du ministère en charge de l’Enseignement technique et de l’artisanat ». Il a insisté sur ses avantages et ses bienfaits avant d’exhorter les maîtres artisans à inscrire leurs apprentis dans un centre de formation professionnelle duale.

La formation duale facilite l’insertion professionnelle

Cette formation duale consiste concrètement pour « les apprentis ayant signé un contrat d’apprentissage avec un chef d’entreprise ou un maître artisan, à aller périodiquement au Centre de formation professionnelle pour recevoir une formation et des enseignements complémentaires qui contribuent au développement des compétences théoriques et pratiques nécessaires à l’exercice du métier », a expliqué le directeur de la « Maison Dora », Yao Freeman Afanou.  D’après lui, la formation duale a pour objectif de mieux préparer les apprentis afin de faciliter leur insertion professionnelle dans la dynamique de développement des compétences et des techniques sur les plans technologiques et théoriques. « La formation duale s’étale sur trois ans et sanctionnée par le diplôme de Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) », a dit M. Afanou précisant que c’est un grand avantage de se faire former dans un centre de formation en vue de développer des compétences techniques et professionnelles.

Le préfet des Lacs, Daté Bénissan-Tétévi a témoigné sa reconnaissance au promoteur du projet qui vient accompagner le gouvernement dans sa politique nationale de développement de l’artisanat. « Pour mettre à la disposition de l’économie togolaise des ressources humaines de qualité, le gouvernement s’est inscrit dans une dynamique de développement des compétences techniques et professionnelles, selon le système de formation en alternance, orientée vers l’emploi des jeunes », a-t-il indiqué.

La formation professionnelle par apprentissage du type dual coopératif est un programme initié par le ministère en charge de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle avec l’appui financier et technique du service allemand de coopération GIZ.

ATOP/DK/AJA

A lire aussi