La ministre des sports visite le chantier du centre de développement du sport de Bassar

La ministre des sports visite le chantier du centre de développement du sport de Bassar

Bassar, 12 août (ATOP)- La ministre des Sports et des Loisirs, Dr Lidi Bessi Kama était ce vendredi 12 aout à Bassar où il a visité le chantier du Centre de développement du sport (CDS) en vue de constater l’état d’avancement des travaux et encourager les entreprises en charge de l’exécution des travaux.

Elle était accompagnée des cadres de son département et de la structure chargée de contrôle de l’exécution des travaux.

La ministre a eu un entretien avec les responsables des entreprises en charge d’exécution des travaux, notamment l’entreprise de gros œuvre « GENELEC » qui s’occupe de la construction des bâtiments et terrain de jeu et « HELSON » chargée de l’électricité et de la menuiserie allure et bois. Ainsi que le cabinet de contrôle « SARA Consulting ». La ministre a eu des explications sur l’exécution des travaux et leur état d’avancement qui est à 88%.

Dr. Lidi Bessi Kama s’est réjouie de cet état d’avancement des travaux beaucoup évolué par rapport au CDS de Kpalimé. Elle a félicité les entreprises, les encouragé et les a exhortés à plus de professionnalisme et d’abnégation en vue d’achever les travaux dans le délai préalablement prévu dans les contrats afin que ce centre puisse accueillir à la rentrée scolaire 2023-2024 ses premiers pensionnaires. « Le rêve est la réalité, il faut croire, il faut le prix du sacrifice, il faut le travail, il faut l’abnégation. Nous sommes dans cette dynamique aujourd’hui avec les nouvelles politiques du chef de l’Etat, qui veut que tout ce que nous faisons soit dans une approche inclusive et participative. Nous devons y croire » a indiqué la ministre.  Elle a aussi félicité les autorités locales pour leur engagement qui a contribué à ce résultat positif du travail effectué dans ce centre.

La ministre a, par ailleurs, affirmé que le CDS de Bassar et celui de Kpalimé sont une initiative du chef de l’Etat qui a toujours eu comme priorité de développer le sport au profit de la jeunesse togolaise.

Cette visite a permis à la ministre de s’assurer de l’évolution des travaux et de régler les difficultés que les entreprises rencontrent sur le terrain afin de leur permettre de continuer les travaux dans des conditions optimales.

Les responsables des entreprises exécutant les travaux et celui du cabinet de contrôle se sont réjouis de cette visite du terrain de la ministre qui vient les ragaillardir dans leur travail.

Le CDS est situé à Bikpassiba, une banlieue de la ville de Bassar. Il s’étant sur une superficie de 12 hectares entièrement rétrocédés par les propriétaires terriens.

Cette première phase du projet de construction du centre est constituée de quatre composantes notamment, un bloc administratif qui est composé de onze bureaux, une salle de réunion et des sanitaires ; un bloc des encadreurs qui constitue leur logement. Il est composé de 4 chambres avec des sanitaires internes et externes et un salon ; le bloc dortoir des pensionnaires comprend 48 chambres qui peuvent prendre 2 à 4 personnes par chambre avec des lits séparés ou superposés. L’ensemble de ce dortoir peut accueillir 100 à 200 apprenants. Les trois composantes sont achevées. La dernière composante, l’aire de jeux est constituée d’une pelouse standard (105 m sur 65m) gazonnée et d’une piste d’athlétisme de huit lignes avec deux gradins et une tribune officielle en construction.

La phase suivante sera axée sur la construction d’un bloc pédagogique, d’une infirmerie et d’une cantine.

Le Centre accueillera des enfants talentueux en football et aussi en d’autres disciplines sportives détectés à l’issue des championnats scolaires.

ATOP/SKP/TD

Digiqole Ad

Article similaire