Kozah :  sortie de la 23e promotion et baptême de la 24e  promotion des élèves officiers de l’ EFOFAT de pya

Kozah : sortie de la 23e promotion et baptême de la 24e promotion des élèves officiers de l’ EFOFAT de pya

Kara, 1er oct. (ATOP) – Une cérémonie de remise d’épaulettes de Sous-lieutenants aux élèves officiers de la 23ème promotion appelée « Patriote » dont le parrain est feu Col Kléber Dadjo et de baptême de la 24ème promotion  s’est déroulée le mardi 29 septembre à l’Ecole de Formation des Officiers des Forces Armées Togolaises (EFOFAT) de Pya.

Cette cérémonie a été présidée par le Général de division, chef d’Etat-major des Forces Armées Togolaises (FAT), Félix Abalo Kadanga, représentant le chef de l’Etat. C’était en présence du Général de division aérienne à la retraite, Zakari Nandja, parrain de la 24ème promotion, baptisée 2 février marquant le retour triomphal du père de la nation, feu Gal Gnassingbé Eyadèma, sorti indemne  d’un attentat déguisé en accident d’avion le 24 janvier 1974.

Ont également pris part à cette cérémonie, les officiers français en poste à l’EFOFAT, les commandants des régions militaire, de gendarmerie et de police, les préfets de la région de la Kara, des maires de la Kozah, des autorités traditionnelles et religieuses et les représentants de la famille de feu Col. Kleber Dadjo.

Cette cérémonie traditionnelle qui marque la fin de l’année académique à l’EFOFAT a eu lieu dans un contexte de sobriété sans défilé militaire pour cause de la crise sanitaire liée au coronavirus (COVID-19). Elle a été marquée par le baptême et la remise du drapeau à la 24ème promotion 2 février qui a pour parrain, Gal Zakari Nandja, la remise d’épaulettes à la promotion Patriote, sa prestation de serment et son premier salut des Sous-lieutenants à leur chef d’Etat-major et de différentes interventions.

Au total, 69 élèves officiers de différentes nationalités dont 5 filles ont reçu à l’issue, des deux ans de durs labeurs, leurs épaulettes de Sous-lieutenants et prêté serment de servir leur patrie avec fidélité, justice et loyauté dans leur carrière professionnelle et de se sacrifier pour la cause de la patrie.

Quant à la promotion 2 février qui a reçu son baptême et le drapeau en héritage, elle a promis d’être garante des valeurs de l’institution et à les pérenniser avec honneur et bravoure.

En recevant le premier salut de Sous-lieutenants, le chef d’Etat-major des FAT, Gal de division, Félix Abalo Kadanga a rappelé à la promotion Patriote que « l’un des objectifs de la formation à l’EFOFAT est de vous faire acquérir des compétences physiques, intellectuelles et morales et de développer en vous la capacité de mettre ces aptitudes au service de l’opérationnel. En tant que leader, l’exemplarité, le courage dans l’adversité et la capacité à mobiliser les énergies doivent être les qualités auxquelles vous devez aspirer pour entrainer des hommes et femmes à votre suite ». Il l’a exhortée à jouer les missions régaliennes des armées en veillant à la défense de l’intégrité du territoire national et aux intérêts vitaux de la nation.

Le chef d’Etat-major a, par ailleurs, demandé aux élèves  officiers de la promotion 2 février de se montrer dignes par leur exemplarité et de refléter véritablement la personne de leur parrain qui a marqué son temps par son charisme, sa force de caractère, sa sagesse et son sens de responsabilité qui ont contribué à maintenir le Togo dans un climat de paix et de stabilité. Gal de division, Félix Abalo Kadanga a, pour finir, rendu hommage à feu Gal Gnassingbé Eyadèma pour avoir créé cette école dont la qualité des fruits ne fait plus aucun doute, puis félicité le commandant et son staff pour les efforts qui ont abouti à une bonne fin malgré la menace de la pandémie.

Abondant dans le même sens, le Col. Kadangha Essodina, Commandant de l’EFOFAT a relevé à l’endroit des Sous-lieutenants de la promotion Patriote que leur entrée dans la grande famille des armées n’est pas une fin en soi. « En plus de la compétence professionnelle qui est un préalable, la force de caractère et la bienveillance sont des qualités que vous devez continuer à éveiller en vous pour être en mesure d’assurer correctement vos futures responsabilités dans un environnement de plus en plus complexe à cerner », a-t-il précisé. Il a exprimé sa reconnaissance au chef de l’Etat pour les « innombrables » actions menées pour l’avancement de cette école malgré le contexte économique difficile.

Le représentant de la famille de feu Col. Kléber Dadjo, parrain de la promotion Patriote, Dr Dadjo Soukouna, médecin du Travail a, d’abord témoigné, sa gratitude au président de la République et aux chefs militaires qui ont eu l’esprit de donner aux élèves officiers d’EFOFAT, le nom d’illustres personnalités militaires et civiles du pays pour parrainer les différentes promotions qui y sortent. Il a invité la promotion Patriote à faire preuve de courage, d’abnégation et à toujours  cultiver cet esprit de patriotisme dont incarnait leur parrain en la rassurant que ce dernier sera toujours à ses côtés.

Créée le 19 octobre 1995, l’EFOFAT  compte 11 nationalités différentes. Elle a formé avec cette nouvelle promotion  733 officiers cadres dont 190 pour les pays étrangers.  ATOP/TAL/DHK

A lire aussi