Kozah : l’académie kabiyè tient sa première session ordinaire  de l’année 2020 à kara

Kozah : l’académie kabiyè tient sa première session ordinaire de l’année 2020 à kara

Kara, 28 juil. (ATOP) – Les membres de l’Académie de la langue nationale Kabiyè (AK) tiennent leur première session ordinaire de l’année 2020, autour du thème « Adoption des activités de promotion de la langue et de la culture kabiyè et évaluation du plan d’action 2017-2021 », du 27 au 31 juillet à Kara.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du point 3 de son plan d’action 2017-2021 : « renforcer les activités de promotion de la langue ». Elle vise à valider les activités de promotion de la langue et de la culture kabiyè et à évaluer le plan d’action opérationnel 2017-2021.

De façon spécifique, les assises serviront de cadre de validation des différents types de médias et des interventions pour la promotion ainsi que d’adoption des pistes de travail pour s’approprier « kabiyè Wikipédia » afin de l’alimenter continuellement. Il s’agit de définir clairement les activités à mener en vue d’entretenir et de maintenir des relations avec les associations, groupes, réseaux et tous les acteurs impliqués dans la promotion de la langue kabiyè au Togo.

Au cours des travaux, les membres de AK vont valider le répertoire des différents types d’acteurs de promotion de la langue et de la culture kabiyè ; adopter la feuille de route détaillée sur deux ans, puis répartir les tâches pour l’amélioration des recherches. Ils vont évaluer le plan d’action 2017-2021 et adopté le rapport des activités du Bureau et des diverses Commissions.

Le préfet de la Kozah, Col. Bakali Hèmou Badibawu a rendu hommage à tous les acteurs qui se sont engagés à promouvoir et à valoriser la langue kabiyè et salué la mémoire de certains pour leur lutte qui a permis de sauvegarder leur patrimoine commun. Il a félicité les académiciens pour la rencontre qui permet non seulement de trouver les meilleurs moyens de mise en œuvre des actions prévues dans le plan quinquennal de l’Académie Kabiyè (2017-2021) mais aussi de penser ensemble aux stratégies pour la défense et la sauvegarde de la langue kabiyè et de réfléchir sur sa contribution au développement socioéconomique du pays. Le préfet a aussi convié les participants à œuvrer davantage pour que les objectifs assignés soient atteints et bénéfiques pour la promotion de la langue et la culture kabiyè.

Pour le président de l’Académie Kabiyè, Mandjatom Tchao Alayi, l’AK a dressé le bilan de certains actes fondamentaux utiles à la promotion de la langue et la culture kabiyè. Il s’agit notamment de la création du site internet officiel : www.academiekabiye.org, du Wikipédia kabiyè, de la publication du livre de grammaire et la réédition de « Mon livret de vocabulaire », ainsi que de la révision du dictionnaire kabiyè-français  « TƆm kpou ». « Avec toutes ces initiatives, l’AK estime que d’autres canaux et supports de promotion de la langue et de la culture kabiyè devraient être détectées afin de soutenir et de maintenir l’élan », a-t-il indiqué.

M.  Alayi a exprimé sa gratitude à M. David Roberts, qui en plus de la thèse qu’il a rédigée sur les difficultés dans la lecture du Kabiyè, a publié les livres sur le parler du kabiyè et sur la conjugaison des verbes kabiyè et a contribué à la montée de la langue kabiyè sur le Wikipédia. Il a enfin exhorté tous les membres de l’Académie Kabiyè à s’investir davantage à tous les niveaux en vue de valoriser la langue et la culture kabiyè au Togo et dans le monde. ATOP/AEM/SED

A lire aussi