Kloto/ Mécanismes traditionnels de transformation des conflits :  175 médiateurs locaux en formation à kpalimé

????????????????????????????????????

Kloto/ Mécanismes traditionnels de transformation des conflits : 175 médiateurs locaux en formation à kpalimé

Kpalimé, 6 jan. (ATOP) – Cent soixante-quinze (175) médiateurs locaux participent du 5 au 8 janvier à Kpalimé, à un atelier de formation sur les mécanismes traditionnels de transformation des conflits.

L’atelier est organisé par le  Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix (WANEP) avec l’appui financier de l’ONG allemande Bröt Für die Welt (Pain pour le Monde). Il réunit les médiateurs locaux de la zone du projet de Kpalimé et de Lomé, notamment des responsables d’associations, des parents d’élèves, des leaders religieux, des éducateurs et éducatrices de jardin d’enfants, des enseignantes et enseignants, des directrices et directeurs d’écoles primaires, des conducteurs de taxi-moto et des parents leaders. Il  s’inscrit dans le cadre du projet Education à la Paix, à la Non-Violence et à la Justice Sociale (EPNV-JS) au Togo.

L’objectif est d’impliquer les médiateurs locaux dans la réduction des comportements violents dans les communautés de la zone du projet. Il s’agit aussi de les outiller en vue de l’accompagnement de 100 ménages et 5 clubs de football,  d’aider au règlement des conflits récurrents auxquels font face les ménages ciblés, de travailler avec les dirigeants, les supporters et les joueurs des clubs de football identifiés dans le sens de la réduction du niveau de violence dans le domaine de football.

Les participants suivront des communications sur les mécanismes traditionnels de gestion des conflits au Togo,  les prérequis d’une médiation réussie. Des travaux de groupes sur des cas pratiques et des jeux de rôle seront également organisés en vue de permettre aux participants d’assimiler le contenu de la formation et d’être capables de pérenniser les actions dans leurs communautés et l’accompagnement des ménages et des clubs de football. Il est prévu aussi des discussions autour de la stratégie d’intervention des médiateurs communautaires sur le terrain. Les travaux déboucheront sur la mise sur pied d’un bureau pour les médiateurs des deux localités.

Le secrétaire général de la préfecture de Kloto, Sogoyou Békéyi a, à l’occasion, éclairé les participants sur l’importance de la recherche de la paix dans la cité ou dans une communauté. Il les a invités à l’acceptation mutuelle qui doit être un héritage commun s’ils veulent construire un avenir dans la paix et la non-violence.

Le maire de la commune Kloto 1, Winny Yawo Dogbatsè a  relevé l’importance de la paix dans le développement de chaque communauté. Aussi, a-t-il, exhorté tout le monde à œuvrer pour le maintien et la consolidation de la paix dans les communautés. Il a exprimé sa reconnaissance à WANEP Togo et à son partenaire pour les diverses actions de consolidation de la paix dans sa commune et dans la préfecture de Kloto.

Le responsable des programmes à WANEP-Togo, Djaho Mandela s’est dit convaincu qu’au terme de la rencontre, les médiateurs locaux devront être capables d’aider les ménages ciblés et les clubs de football à gérer pacifiquement les conflits récurrents afin de réduire le niveau de violence dans les communautés. Il a convié les participants à traduire dans les faits les connaissances qu’ils recevront.

WANEP-Togo est le premier réseau thématique de paix engagé au Togo depuis 18 ans en matière de prévention, de gestion, de résolution, de transformation pacifique des conflits et d’édification à la paix.

ATOP/AYH /SAS

A lire aussi