Kéran :  transferts monétaires aux ménages vulnérables  à Kawounga

Kéran : transferts monétaires aux ménages vulnérables à Kawounga

Kantè, 17 juin (ATOP) –  Cent cinq (105) ménages vulnérables  du village de Kawounga, dans le canton d’Akpontè, à environ 52 km au nord-est de Kantè, ont bénéficié de transferts monétaires le lundi 15 juin.

Cette opération se situe dans le cadre de la sous-composante 2.2 du projet Filets sociaux et services de base (FSB) de l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB). Elle a été menée par l’antenne régionale de la Kara de l’agence, sous la supervision du coordonnateur régional, Moulamouwa Kérimou.

Ces 105 ménages bénéficiaires font partie des 11711 autres vulnérables des 46 cantons ciblés de 7 préfectures de la région de la Kara à profiter d’une allocation trimestrielle de 15.000 FCFA. Ces opérations de paiement sont au titre du premier trimestre de l’année 2020.

Les transferts monétaires, initiés par le ministère en charge du Développement à la Base, ont été rendus possibles grâce à un financement de 3,5 milliards de francs CFA mobilisé par le gouvernement togolais et la Banque mondiale (BM). Ils visent essentiellement à accroître le revenu et  la consommation des bénéficiaires ciblés. Les fonds transférés appartiennent au ménage et sont destinés à ses dépenses pour l’alimentation, la santé et  l’éducation des enfants. Une modeste épargne est également mise en place pour une activité génératrice de revenus. Toute autre affectation de ces fonds doit faire l’objet d’une décision des membres du ménage. Le bénéficiaire désigné perçoit alors les fonds qui lui sont dus sur présentation de sa carte et de son carnet.

Ces opérations de paiement ont été couplées d’une séance de sensibilisation des ménages bénéficiaires sur le respect des gestes barrières face à la pandémie de coronavirus (COVID-19). Entre autres, dispositions à prendre contre ce virus, le port obligatoire de bavettes, le lavage systématique des mains, l’arrêt des poignées de mains, embrassades et accolades, l’éternuement dans le pli du coude, l’utilisation de mouchoirs à usage unique et l’observation de la distanciation sociale qui est d’au moins un mètre.

Rappelons que 140.000 ménages vulnérables de 209 cantons les plus pauvres du Togo bénéficient des transferts monétaires initiés depuis avril 2019.

Notons que le village de Kawounga bénéficie également de la construction d’un centre communautaire et d’une mini-adduction d’eau potable dans le cadre de la composante 1 du FSB. ATOP / PAP/MG

A lire aussi