Journées de l’environnement et de l’arbre : l’association « ASP-Togo » a mis en terre des plants au CHU-campus

Journées de l’environnement et de l’arbre : l’association « ASP-Togo » a mis en terre des plants au CHU-campus

Lomé, 5 juin (ATOP)- L’association Action pour l’assainissement et la santé publique au Togo (ASP-Togo) a mis en terre, le samedi 5 juin à Lomé, de jeunes plants pour marquer la journée de l’arbre couplée de celle de  l’environnement.

L’opération soutenue par une équipe de l’Agence nationale d’assainissement et de salubrité publique (ANASAP) s’est déroulée dans les jardins du CHU-campus, derrière le bâtiment de la direction générale. Le directeur général de ce centre hospitalier, Médecin Lieutenant-colonel, Agbobli Yawo Apelete a donné le ton à cette activité qui coïncide avec la journée mondiale de l’environnement célébrée chaque 5 juin dont le thème de cette année est « la restauration des écosystèmes».

« Une cinquantaine de jeunes plants provenant de deux variétés notamment le khaya et melissa en plus de quelques fruitiers comme les mangues greffées, des orangers et du corossol ont été mis en terre pour donner de l’ombrage et des fruits à terme aux malades, ce qui contribuera à leur santé », a expliqué le président de l’ASP-Togo, Agboglan-Nyadzi Akoeteh.

Planter un arbre, un acte citoyen

« Notre planète aujourd’hui est menacée dans le sens de la désorganisation de notre écosystème », a relevé le Lieutenant-Colonel. Il a salué l’initiative du gouvernement d’inviter la population à planter toute l’année, une action qui s’inscrit dans le cadre de la campagne nationale de reboisement, visant à atteindre un milliard de plants d’ici dix ans. « Notre action de ce matin s’inscrit dans cette logique parce que nous nous sentons citoyens et c’est notre devoir de le faire en qualité de premier responsable de cet établissement pour donner le bon exemple », a indiqué le directeur général. Au-delà de la mise en terre des plantes, il faut les entretenir pour sa survie et surtout respecter l’environnement afin de limiter les impacts négatifs, a dit le Lieutenant-colonel.

De la causerie éducative aux œuvres sociales

En dehors du reboisement, l’association a organisé une causerie éducative au profit des accompagnants des malades pour les entretenir sur l’hygiène hospitalière, les conduites à observer pour éviter la contamination durant le temps de l’hospitalisation et les mesures barrières liées à la Covid 19.

Les membres ont aussi nettoyé et entretenu certains espaces de l’hôpital notamment le hall de la consultation et du laboratoire. Ces interventions se sont achevées par la distribution de détergents aux accompagnants en Pédiatrie pour permettre « aux mamans de se laver les mains régulièrement et les habits des enfants pour une meilleure santé », a précisé le président de l’ASP-Togo.

Cette association dont la mission est de promouvoir la santé publique et l’assainissement a vu le jour en août 2012 à Lomé.

ATOP/AJA/SED

A lire aussi