Investiture de Omar Guelleh :  la présidente de l’Assemblée nationale a représenté le chef de l’Etat  à cette cérémonie

Investiture de Omar Guelleh : la présidente de l’Assemblée nationale a représenté le chef de l’Etat à cette cérémonie

Lomé, 17 mai (ATOP) – La présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsègan a, au nom du chef de l’Etat togolais, pris part, le samedi 15 mai à Djibouti, à l’investiture de Ismaël Omar Guelleh, président djiboutien, réélu le 9 avril dernier pour un nouveau mandat de 5 ans à la tête de ce pays de la corne de l’Afrique.

La cérémonie s’est déroulée au palais présidentiel de Djibouti en présence des chefs d’Etat et de gouvernement. Etaient également présents des présidents des institutions du continent.

Devant le conseil constitutionnel et le peuple djiboutien, Ismaël Omar Guelleh s’est engagé à poursuivre l’œuvre de construction d’un Djibouti émergent axé sur une croissance durable. La paix, la stabilité, la concorde civile et la sauvegarde des valeurs républicaines font également partie de ses priorités pour ce nouveau mandat. Le président réélu a affirmé sa détermination à  « agir ensemble avec les Djiboutiens pour consolider la République, pour se débarrasser du fardeau de la pauvreté et pour l’émergence du Djibouti ».

Dans son discours de circonstance, le président djiboutien a également salué la mise en place de la Zone de libre-échange continentale ZLECAF. Cette Zone, poursuit-il, est un grand marché unique de plus d’un milliard d’habitants qui reçoit également une forte adhésion du chef de l’Etat togolais Faure Essozimna Gnassingbé.

Pour le président Ismaël Omar Guelleh, l’Afrique est le continent de l’avenir et il revient aux africains de transformer cette perspective en réalité. Il a salué les efforts du  chef de l’Etat togolais dans la recherche de la paix au Sahel. Le président djiboutien a saisi l’occasion pour saluer la présence de la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsègan, à cette cérémonie d’investiture, au nom du président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé.

ATOP/AR (Source : Cellule Com. Assemblée nationale)

A lire aussi