Haho : fin des travaux  de la 2e session ordinaire  de la commune haho I

Haho : fin des travaux de la 2e session ordinaire de la commune haho I

Notsè, 29 juil. (ATOP) – Les travaux de la deuxième session ordinaire du premier semestre de l’année 2020 des conseillers municipaux de la commune Haho I ont pris fin le mardi 28 juillet à Notsè.

Ces assises qui ont duré quinze jours ont été consacrées, entre autres,  à la présentation de la situation financière de la commune au 30 juin 2020. C’était aussi l’occasion pour les conseillers de rechercher les voies et moyens à mettre en œuvre pour répondre au mieux au budget prévisionnel de l’année.

La situation financière a été présentée par le gestionnaire, M. Ezin Koffi Tsognon. Elle  dégage des recettes prévisionnelles de 57.181 860 F CFA soit 22, 62% du budget total et des dépenses qui se chiffrent à 81. 218 700 F CFA soit 32, 13% avec un déficit global de 32.571.322 F CFA (24.036.840 F auprès de l’ordonnateur et 8.534.482 F à la trésorerie). Ce déficit, selon les explications données, est dû au fait que la commune a entamé la réalisation de certains ouvrages d’envergures tels que les caniveaux et les ponceaux, la réhabilitation de plusieurs voies notamment Naolo-Atitsohoe-Atchave-Dalia-Havouko et la construction des garages au sein de la mairie. La présentation du budget du premier semestre, révèle que la commune a consacré 49.225.806 F CFA soit 34, 01% pour le fonctionnement et 16.490.536 F CFA soit 26, 41% pour les investissement et équipement.

Le maire de Haho I, Sefenu Yawovi Laurent a remercié les conseillers pour le travail abattu durant la session. Il les a invités à redoubler d’effort pour que le déficit budgétaire soit comblé dans les plus brefs délais afin que les sessions prochaines donnent des excédents.

Le secrétaire général de la préfecture de Haho, Assila Koumedjina Komla a abondé dans le même sens, soulignant que les élus locaux ont un important rôle à jouer en matière de développement de  la commune. Pour lui, cette session a donné l’occasion aux conseillers de créer les conditions optimales devant favoriser l’adhésion et la participation effective des populations cette œuvre de développement.

ATOP /HK/FD

A lire aussi