Grands chantiers du gouvernement en 2020 :  les travaux de réhabilitation de la voie  lomé-kpalimé ont démarré

Grands chantiers du gouvernement en 2020 : les travaux de réhabilitation de la voie lomé-kpalimé ont démarré

Lomé, 18 juin (ATOP) – Une délégation ministérielle est allée constater, le mercredi 17 juin, le démarrage effectif des travaux de réhabilitation de la voie Lomé-Kpalimé (120km) et de construction des bassins de rétention d’eau de Todman, de Ségbé et d’Adidogomé.

La délégation composée du ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya et de celui des Infrastructures et des Transports, Mme Zouréhatou Kassa Traoré, a fait le tour des différents sites au cours d’une visite dirigée par le PDG du groupe Bonkoungou Mahamadou et fils (EBOMAF), Bonkoungou Mahamadou.

Ces travaux entrent dans le cadre des grands travaux annoncés par le gouvernement pour l’année 2020. C’est le groupe EBOMAF qui est chargé de leur exécution sur une durée de 36 mois. Il s’agira de la construction du tronçon Todman-Zanguera long de 15 km en 2 x 3 voies ; de celui de Zanguera-Noèpé (8km) en 2 x 2 voies et de Noèpé-Kpalimé de 91 km en 2 x 1 voie. Il est prévu également la construction des bassins de Todman, Ségbé, Adidogomé et une voirie d’au moins 15 km à l’intérieur de la ville de Kpalimé.

Le projet a commencé par le carrefour Todman et l’on peut constater l’aménagement des abords de la bretelle Todman Attikoumé à travers l’abattage des arbres et l’enlèvement des panneaux publicitaires, des appâtâmes anarchiques et autres expositions.

La construction des bassins permettra d’éviter les inondations dans les zones concernées et de réduire les accidents de circulation liés à l’étroitesse de la route Lomé-Kpalimé.

En effet, l’entreprise burkinabè s’est déjà illustrée dans la réalisation d’importantes infrastructures à Lomé et travaille actuellement sur d’autres travaux concentrés dans le nord du pays. Après avoir exécuté les chantiers des boulevards du 13 Janvier et Agoè-BKS-Limousine-Adidogomé entre 2011 et 2013 dans la ville de Lomé, EBOMAF s’est vu ensuite attribuée d’autres ouvrages localisés dans la partie septentrionale du pays, des travaux actuellement en cours d’exécution. Il s’agit du chantier des routes Tandjouaré-Kanté (130 Km) et Borgou-Mandouri (45 Km), celui de Mandouri-Frontière du Bénin (07,5 Km) avec un pont de cent quatre-vingt (180) mètres linéaire sur le fleuve Oti et celui du Carrefour Pya-Sarakawa-Kanté (65 Km) avec un pont de cent (100) mètres linéaire sur un grand fleuve.  ATOP/OAF/AJA

A lire aussi