Éducation : les ministres déplorent l’absentéisme des élèves en classe d’examen

Éducation : les ministres déplorent l’absentéisme des élèves en classe d’examen

Lomé, 20 mai (ATOP)- Les établissements scolaires enregistrent des cas d’absences non justifiées des élèves, « des comportements qui constituent une des principales causes des mauvais résultats aux examens » a déploré, le mercredi 19 mai, dans une note circulaire les ministres en charge de l’Education.

« Il nous revient que les établissements scolaires enregistrent, avec une grande récurrence, des cas d’absences non justifiées des élèves et de leur désertion délibérée des classes. Ces cas d’irrégularité et d’abandon scolaires sont dénombrés surtout parmi les candidats aux différents examens officiels », a relevé la note signée des ministres en charge des Enseignements primaire, de l’Enseignement supérieur et de l’Enseignement technique, respectivement Prof. Dodzi Komla Kokoroko, Prof. Majesté Ihou Wateba et Kokou Eké Hodin.

D’après les ministres, ces abandons s’accentuent « après le dépôt de leurs dossiers d’inscription auprès des services des examens et concours ».  De tels comportements, poursuit la note  « constituent une des principales causes des mauvais résultats aux examens, annihilent considérablement les efforts des enseignants et du personnel d’encadrement, soucieux de la réussite des apprenants ».

Dans le souci de mettre un terme à cette situation, les trois ministres ont exigé que « tout élève de classe d’examen (CEPD, BEPC, BAC I, BAC II), ayant abandonné, sans motif valable, les cours avant la date prévue pour la fin de l’année scolaire se verra refusé le droit de subir les épreuves écrites à l’examen ».

Les directeurs régionaux de l’éducation, les chefs d’inspection et les chefs d’établissement sont conviés à vulgariser cette notre circulaire et à communiquer « la liste des élèves qui se trouveraient dans cette situation en vue de leur radiation».

ATOP/AJA/BV

A lire aussi