Du matériel pédagogique et accessoires informatiques aux établissements scolaires de plateaux ouest

Du matériel pédagogique et accessoires informatiques aux établissements scolaires de plateaux ouest

Kpalimé, 23 nov. (ATOP)-Le ministre des Enseignements primaire et secondaire, de l’enseignement technique, de la formation professionnelle, Prof. Dodzi Kokoroko, a procédé, le lundi 22 novembre à Kpalimé, à la remise officielle du matériel et accessoires informatiques acquis sur le Projet d’Appui à la Réforme des Collèges (PAREC) au profit des établissements scolaires de la région de Plateaux-Ouest.

Le matériel est composé d’accessoires informatiques, trois photocopieurs, cinq imprimantes, deux vidéo projecteurs et de deux appareils photo numériques. On y trouve également du matériel de laboratoire, entre autres, de oscilloscope analogique, de fiche de connexion banane, de l’alimentation stabilisée, de l’électrolyseur, des tubes à essais Pyrex ou équivalent et des papiers Indicateurs PH. Le ministre a également remis des mallettes pédagogiques au nombre de 30, comprennent chacune une balance Roberval, une boussole, une chaine d’arpenteur, une décamètre ruban et d’autres accessoires.

Selon le ministre Kokoroko, les réformes portées par le gouvernement dans le secteur de l’éducation ne sont pas un fardeau pour la République. Il a précisé que deux projets majeurs retiennent son attention notamment l’amélioration des infrastructures scolaires et la qualité de l’éducation. « Sur l’amélioration des infrastructures scolaires, le gouvernement n’a aucunement peur d’avancer. Et je peux vous assurer que si nous avons ces établissements qui sont indignes de nous, c’est parce que nous avons excellé dans les collèges, les lycées d’initiative locales qui ne répondent à aucune norme, raison pour laquelle le gouvernement propose la construction de 30 milles salles de classes », a expliqué le ministre. « Nous avons démarré le processus de construction de 30 milles salles de classes par la région des Savanes en procédant d’abord à la sécurisation du foncier qui serait au cœur de ce partenariat public privé pour le renouveau de nos écoles », a dit Prof Kokoroko.

Le préfet de Kloto, Assan Koku Bertin, a remercié le chef de l’Etat qui a confié au ministre cette charge de redressement du secteur de l’éducation. Pour lui, ce secteur doit retrouver ses lettres de noblesse et former de vrais citoyens de la République.

La remise s’est déroulée en présence du maire de la commune de Kloto 1, Winny Yawo Dogbatsè, du directeur de cabinet du ministère, du directeur régional de l’Education de Plateaux ouest, Alpha Kao Mollah et d’autres acteurs de l’éducation. ATOP/AYH/AAA

A lire aussi