Doufelgou : l’inspection des engrais dans les magasins de vente au Togo lancé par le ministre Bataka

Niamtougou,  14 sept (ATOP)- Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Production Halieutique, Bataka Koutéra a lancé, le vendredi 11 septembre à Niamtougou, l’opération de l’inspection des engrais dans les magasins de vente au Togo.

Cette opération d’inspection consiste à apprécier le site de la vente de l’engrais, l’aération, l’éclairage du magasin, l’agrément du distributeur et la disponibilité des stocks d’engrais. La seconde étape permettra de faire des prélèvements dans 10 sacs et  de constituer un échantillon pour déterminer les critères notamment le marquage du sac, l’année de fabrication, le type d’engrais, le poids du sac, les propriétés de l’engrais qui sont entre autres la durabilité et la texture ainsi que la société distributrice.

Cette démarche qui s’inscrit dans le cadre de la réforme du secteur des engrais au Togo, vise à garantir la qualité des intrants distribués aux producteurs dans le pays et les agréments des opérateurs privés.

Le ministre Bataka a indiqué que le gouvernement togolais pour cette campagne a acquis un important stock d’engrais, en plus de celui des opérateurs privés pour accompagner les agriculteurs à  produire massivement. Il a  précisé que les autorités doivent contrôler sur le terrain les intrants qui sont distribués aux producteurs afin de les rassurer de sa qualité. M. Bataka a fait savoir qu’il y a quelques semaines, les autorités togolaises ont remarqué la présence de l’engrais venant des pays frontaliers qui ne respecte pas les qualités correspondant à la spécificité des sols togolais. Pour cette raison, les services de contrôle sont  installés sur l’ensemble du territoire pour évaluer la qualité des intrants dans l’ensemble des magasins, a-t-il précisé.

Selon le directeur général de la Centrale d’Approvisionnement et de Gestion des Intrants Agricoles (CAGIA),  Tezike Madadozi, les distributeurs qui ne respecteront pas les critères ou principes verront leurs magasins scellés et seront sanctionnés selon la loi. Il a précisé que cette opération a pour objectif de mettre à la disposition de la population, un engrais de qualité qui permettra une bonne productivité et par conséquent une bonne santé.

ATOP/BN/TJ

A lire aussi