Covid-19/  Augmentation des cas dans la kéran et dans le grand Lomé : le médecin colonel Djibril Mohaman  invite les populations  au respect des mesures barrières

Covid-19/ Augmentation des cas dans la kéran et dans le grand Lomé : le médecin colonel Djibril Mohaman invite les populations au respect des mesures barrières

Lomé, 19 nov. (ATOP) – Le responsable de la Coordination nationale de gestion de la riposte à la COVID-19, médecin col. Djibril Mohaman a invité les populations de la Kéran et du grand Lomé à continuer par respecter les mesures barrières après une augmentation du nombre de cas constatés dans ces localités. C’était lors de la conférence de presse hebdomadaire tenue le mercredi 18 novembre à Lomé.

Le coordonnateur national a précisé qu’avec la reprise des classes, la réouverture des lieux de culte et l’approche des fêtes de fin d’année d’autres mesures barrières pourraient revenir si les populations ne respectent pas celles en vigueur. « Nous ne voulons pas sortir des fêtes avec un grand nombre des cas, ce qui amène la coordination à revoir le respect scrupuleux des mesures barrières au niveau des bars, restaurants et dancings qui ne sont pas normalement autorisés », a précisé le coordonnateur. Il a invité tout un chacun à se sentir concerné par le combat contre la pandémie afin d’éviter l’augmentation des cas dans les communautés.

Le médecin colonel a fait cas des contaminations survenues au sein de la société WACEM et au service de nationalité. A l’en croire, la situation des cas de contaminations à WACEM est en train d’être maitriser amenant l’entreprise à reprendre le 18 novembre ses activités tout en respectant les mesures barrières et les conditions du gouvernement. Il s’agit, entre autres, du port obligatoire des masques et du nettoyage systématique des machines après chaque utilisation et du recrutement d’un médecin qui sera chargé de suivre l’évolution des cas. Au service de nationalité, le responsable a mentionné que les dispositions sont prises pour faire respecter les mesures barrières et trouver une autre formule pour éviter les attroupements dans ce service.

L’orateur a parlé des mesures d’encouragements au profit du personnel de santé pour les remercier pour le combat qu’ils mènent depuis le début de la pandémie au Togo.

Il s’agit, a-t-il dit, d’une assurance vie, d’une formation qui a déjà débuté, la distribution du matériel de protection individuelle (deux masques par personne et par jour) dans les hôpitaux publics et confessionnels. Il a adressé les félicitations et les remerciements du gouvernement à tout le personnel soignant signalant la mise à disposition d’une prime de 50.000F CFA aux agents des centres publics.

S’agissant des chiffres, le médecin colonel a donné la situation de la semaine dernière à savoir 177 cas positifs, 78 guéris et celle de cette semaine qui est de 164 cas positifs avec 253 cas guéris et 5 décès. Selon lui, 90% des cas positifs sont à Lomé, 25 contaminations dans la Kéran et les décès touchent les personnes fragiles par rapport à l’âge et aux comorbidités.

Le médecin colonel Djibril a évoqué la déconcentration du personnel de santé. Il a pour finir indiqué que le ministre en charge des Enseignements primaire et secondaire est en tournée pour constater le respect des mesures barrières  dans les écoles  après celle de la coordination. A l’entendre, le point de la situation au retour de la délégation permettra de corriger les manquements qui seront constatés.

ATOP/OAF/BV

A lire aussi