Conseil des ministres : Les modalités de participation de l’Etat dans le capital social de la société MIFA SA adoptées

Conseil des ministres : Les modalités de participation de l’Etat dans le capital social de la société MIFA SA adoptées

Lomé, 7 juil. (ATOP)-  Le conseil des ministres a adopté, le mercredi 7 juillet, un projet de décret fixant les modalités et le prix de cession par l’Etat d’une partie de sa participation dans le capital social de la société « Mécanisme incitatif de financement agricole (MIFA) SA ».

Ce décret fixe, conformément à l’avis de la Commission d’évaluation des privatisations (COMEP), le prix de cession par l’Etat d’une partie de sa participation dans le capital social de la société « Mécanisme incitatif de financement agricole (MIFA) SA ».

Après la finalisation de cette opération, la société de droit togolais « PIA » deviendra l’actionnaire majoritaire du MIFA SA. Outre la Fédération nationale des groupements de producteurs de coton (FNGPC) qui reste actionnaire, l’Etat détiendra 43,5% du capital social du MIFA SA.

« La position de l’Etat lui permettra d’être pleinement associé à la gouvernance du MIFA SA. Ainsi, le président du Conseil d’administration sera désigné sur proposition de l’Etat togolais », a précisé le communiqué final des travaux.

Par ailleurs, le conseil des ministres a adopté, le projet de décret définissant la liste des génies composant l’Ordre national des ingénieurs du Togo (ONIT).  Le présent décret détermine les spécialités des ingénieurs diplômés qui composent l’ONIT et permettra de garantir à la population la sécurité dans l’identification des ingénieurs régulièrement inscrits.

ATOP/AJA/AR

A lire aussi