CEDEAO :  le Togo abrite une réunion délocalisée de la commission  mixte  des  parlementaires

CEDEAO : le Togo abrite une réunion délocalisée de la commission mixte des parlementaires

Lomé, 19 nov. (ATOP) – Le Togo abrite depuis le mardi 17 novembre à Lomé, une réunion délocalisée de la commission mixte du parlement de la CEDEAO. Cette rencontre est placée sous le thème « La CEDEAO à l’ère de la COVID 19 et au-delà : mettre l’accent sur la technologie de l’information et de la communication pour la promotion de l’enseignement à distance et la formation dans les États membres ». Les travaux de ces assises qui dureront quatre jours ont été ouverts par la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tségan.

La réunion regroupe quatre commissions permanentes du parlement de la CEDEAO à savoir la commission de l’Education, de la Science et de la Culture ; la commission de la Télécommunication, de la Technologie et de l’Information ; la commission des Affaires politiques, Paix, Sécurité et NEPAD ; la commission des Affaires juridiques et Droits de l’Homme et la commission des Infrastructures. La rencontre permettra de débattre et trouver des solutions appropriées et adaptées au défi du e-learning en Afrique et en particulier dans l’espace communautaire. Elle devra également aboutir à des réflexions approfondies sur les méthodes et mécanismes originaux pouvant mieux favoriser et encadrer l’enseignement à distance dans les pays de l’espace.

Abordant le thème de cette rencontre, Mme Tségan a indiqué que les Etats, pris individuellement, éprouvent d’énormes défis en matière d’infrastructures indispensables à des formations en ligne, précisant qu’ils doivent mobiliser davantage de ressources pour répondre aux attentes qui sont immenses, d’où l’intérêt de la mutualisation des ressources et des expertises pour déboucher sur des solutions intégrées et partagées. « Au Togo, le gouvernement, a mis en œuvre avec succès nombre de projets innovants visant à faciliter la mise en exécution  effective des ‘’universités virtuelles’’. Des efforts se poursuivent grâce à sa « vision Togo 2025 » avec un accent particulier porté sur la construction des milieux d’apprentissage et d’éveil  innovants,  ainsi que des parcours de formation flexibles et adaptés aux exigences d’une société digitale », a-t-elle ajouté.

La présidente a dit être convaincue qu’à l’issue des travaux, des propositions réalistes seront faites pour la digitalisation des curricula officiels, de même que des recommandations réalisables, en vue du renforcement des capacités en techno-pédagogie des enseignants.

La cérémonie a aussi connu l’interventions du président du parlement de la CEDEAO, Sidie Mohamed Tunis, du député Aklesso Atcholi, 3ème vice-président de la CEDEAO, du co-président de la commission mixte, Aimé Assine et des ministres, de l’Economie numérique, Cina Lawson et de l’Enseignement supérieur, Majesté Ihou-Wateba. Ils ont salué l’opportunité et l’importance de cette rencontre qui permettra de mener de profondes réflexions sur l’implémentation totale et efficiente des TIC dans le système éducatif de l’espace CEDEAO.

Cette réunion qui coïncide avec le 20ème anniversaire de l’institution parlementaire de l’espace communautaire, a de facto servi d’occasion de lancement des activités  inscrites au programme des festivités.

Avant le début de la cérémonie, une minute de silence avait été observée en mémoire du 3ème vice-président de l’Assemblée nationale togolaise, Ablom Kouassi André Johnson, membre du parlement de la CEDEAO rappelé à Dieu, le samedi 14 novembre 2020.

ATOP/AR/OAF

A lire aussi