Campagne nationale de reboisement : le bilan à mi-parcours présenté aux acteurs des préfectures de la Kozah et de Doufelgou

Campagne nationale de reboisement : le bilan à mi-parcours présenté aux acteurs des préfectures de la Kozah et de Doufelgou

Kara, 24 nov. (ATOP) – Le ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières à travers la direction régionale de la Kara a présenté, le mardi 23 novembre, le bilan à mi-parcours des activités de la campagne nationale de reboisement dans les préfectures de la Kozah et de Doufelgou.

Les assises qui se sont déroulées dans les chefs-lieux de ces préfectures ont regroupé les acteurs de l’environnement, les élus locaux, les chefs de services publics déconcentrés, les autorités traditionnelles, civiles et religieuses.

Le but est de présenter le bilan à mi-parcours des activités effectuées par les différents acteurs dans ces localités afin de relever les défis et de trouver des voies et moyens adéquats pour atteindre leurs objectifs. Les rencontres ont aussi permis aux participants de visiter certains sites reboisés notamment le site de l’EPP Lama Poudè dans la Kozah et celui de Koka dans le Doufelgou.

Il ressort des rapports présentés que 39.000 plants ont été mis à terre et entretenus sur une superficie de 83 hectares dans la préfecture de la Kozah. Quant à la préfecture de Doufelgou, 14.678 plants ont été reboisés et entretenus sur une superficie de 42,26 hectares.

Le préfet de la Kozah, Col. Bakali Hèmou Badibawu a salué les actions du gouvernement  en faveur de la protection de l’environnement au Togo. Il a invité les différents acteurs à s’impliquer davantage dans cette campagne de reboisement pour le bien de tous.

Le directeur régional de l’Environnement Kara, le Lieutenant-colonel Detse Komla a indiqué que ce bilan dans l’ensemble de la région a été satisfaisant, soulignant  que 372.112 plants ont été reboisés et entretenus à ce jour, sur une superficie de 7602. 638 hectares. Il a témoigné sa gratitude au gouvernement et aux différents acteurs et amoureux de la nature qui œuvrent inlassablement pour la protection et la promotion de l’environnement au Togo. M. Detse a invité ceux-ci à plus d’ardeur pour accompagner le gouvernement dans son objectif de planter d’ici 2030, un milliard de plants au Togo.

ATOP/TM/BA

A lire aussi