Binah : la gouvernance partagée au cœur d’une conférence-débat

Binah : la gouvernance partagée au cœur d’une conférence-débat

Pagouda, 25 juin (ATOP) – L’Agence d’Appui Aux Initiatives de Base (AGAIB) Kara a animé des conférences débats  sur «La gouvernance partagée et le contrôle citoyen de l’action publique dans les communes de la Binah, de Doufelgou et de la Kozah », le 23 juin à l’intention des acteurs locaux de développement  de Pagouda et de Kétao.

Cette conférence débat a été initiée à l’intention des CDQ, des chefs de canton, de villages et de quartiers, ainsi que les populations dans les deux communes de la préfecture de la Binah. Elles se situent dans le cadre d’un micro-projet relatif au développement participatif communautaire en matière de la décentralisation appuyé financièrement par l’Union Européenne à travers le Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associatif (ProCEMA).

Le but de cette rencontre est d’amener les acteurs locaux de développement à comprendre  au mieux l’enjeu de la décentralisation et à les engager dans les actions de développement. Il est question de les amener  aussi à identifier des besoins et problèmes de leurs localités pour une meilleure gestion des affaires locales. Il s’agit  en outre de rappeler aux CDQ et  aux chefs quartiers leur  rôle et responsabilité à travers le renforcement de leurs capacités organisationnelles, afin de faciliter le processus de décentralisation amorcé dans la région de la Kara.

Cette assise a permis aux participants de réfléchir et d’échanger sur les thématiques à savoir « Rôle et responsabilité des acteurs locaux de décentralisation » ; « La participation citoyenne : gouvernance partagée et contrôle citoyen à l’action publique » et « Débat sur les enjeux et opportunités de développement dans la commune ».

Le maire de la commune Binah 1, Bamazé Tchao Madjatom a salué l’initiative d’AGAIB Kara et l’engagement de tous pour le développement communal. Pour lui, ces rencontres viennent à point nommé afin de rappeler à l’ordre les autorités communales pour une gestion transparente de la chose publique. Le maire a rassuré les participants les portes de la mairie restent largement ouvertes à tout citoyen de la cité que  pour toutes les questions relatives au fonctionnement de la commune.

M.Bamazé a, par ailleurs, saisi l’occasion pour exhorter la population au respect des mesures barrières et des termes du communiqué conjoint des ministères en charge de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, de la Culture du Tourisme et des Loisirs, relatifs aux fêtes traditionnelles, notamment ‘’Waa’’ dans la Binah , Evala , Akpéma, Kondona et autre dans la Kozah pris dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie de coronavirus (COVID-19).

Le coordonnateur et chargé de projet de l’ONG AGAIB Kara,Tchala Ezolam Frédéric, a affirmé que les trois thématiques qui ont meublé les échanges vont permettre aux CDQ et aux chefs des quartiers qui sont les premiers bénéficiaires à être en contact avec la nouvelle donne de la décentralisation d’appréhender toutes les problématiques liées à la décentralisation et de se sentir à l’aise dans leur rôle d’acteurs de développement à la base.

ATOP/BH/MG

A lire aussi