Bas-mono :  ouverture de la 2e session ordinaire  de la commune bas-mono II

Bas-mono : ouverture de la 2e session ordinaire de la commune bas-mono II

Afagnan, 29 juil.  (ATOP) – Les travaux de la deuxième session ordinaire de l’année 2020 de la commune Bas-MonoII ont été ouverts, le mardi 28 juillet à Attitogon, chef-lieu de la commune, à 9km au sud d’Afagnan.

Cette session a permis aux conseillers municipaux de présenter au public la situation financière des 1er et 2ème trimestre de l’année 2020 afin de rechercher des voies et moyens à mettre en œuvre pour répondre au mieux au budget prévisionnel de l’année.  Il résulte de ce rapport que le budget prévisionnel de la gestion 2020  s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme 60.647.500 F CFA. La commune a réalisé un recouvrement total de 4.683.535 F soit 7,72% des prévisions avec un solde déficitaire de 9.233.332F.

Les élus locaux ont également exposé à l’assistance  le rapport des activités et de la situation administrative des deux premiers trimestres de l’années 2020. Ils ont aussi présenté brièvement à leur auditoire l’association GF2D qui a porté  assistance aux groupements de la commune et un appel à projet du 13 au 24 juin.

Les travaux de cette session qui dureront 15 jours seront,  en outre, consacrés   aux  choix  d’implantation de la mairie, de la couleur et du contenu de son logo ainsi qu’à la recherche de solutions pour le recouvrement des recettes provenant  de la prestation des services publics du canton d’Agbétiko. Entre autres solutions, les conseillers pensent à la création d’un bureau annexe de la mairie pour la gestion des services  courants et à l’installation d’un bouchon dans le village de Sessou Kato-Kondji.

Les élus locaux vont aussi s’appesantir sur la recherche et l’analyse des sites sur lesquels seront érigés les cimetières communaux et faire des visites de terrains.

Le préfet de Bas-Mono,  Sogbo Kokou Amétépé a félicité les élus locaux pour le travail abattu malgré les difficultés de l’heure. Il les a exhortés à plus d’ardeur au travail en vue de la mobilisation des ressources pour répondre aux besoins de la population et  contribuer au développement de la commune. Le représentant du pouvoir central a invité les populations à aider les conseillers dans leur mission.

Le maire de Bas-Mono II, Eklou Atsou s’est félicité de la mobilisation des acteurs et expliqué à l’assistance que l’année 2020 est la première année d’expérience. Il a relevé les objectifs qui sous-tendent la session qui permet au conseil de promouvoir la culture démocratique et favoriser la participation de la population à la gestion des affaires locales. M. Eklou a invité la population à apporter ses observations, propositions, suggestions,  conseils et  accompagnements à la mairie pour améliorer sa stratégie de travail et répondre à leurs attentes.

ATOP/DK/MG

A lire aussi