Assoli :  les membres de l’ANADEB kara visitent la cantine scolaire de l’EPP Esso-Wazina

Assoli : les membres de l’ANADEB kara visitent la cantine scolaire de l’EPP Esso-Wazina

Bafilo, 21 déc. (ATOP) – Une délégation de l’antenne de l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB) de la région de la Kara conduite par son Assistant en Filets Sociaux, Essodjolo Palababadi a visité, le vendredi 18 décembre, la cantine scolaire de l’EPP Esso-Wazina, dans le canton de Soudou à une vingtaine de kilomètre à l’est de Bafilo.

Cette visite s’inscrit dans la tournée régionale de l’ANADEB pour constater de visu l’effectivité de la reprise des activités des cantines scolaires présentes dans 64 écoles après le démarrage des cours. Ces cantines relèvent de la composante 2 « Filets sociaux » du projet Filets Sociaux et services de Base (FSB) de l’ANADEB  et touchent environ 124500 écoliers dans la région de la Kara voire 97518 écoliers issus de 315 écoles des cantons pauvres du Togo. La fourniture des repas qui est évaluée à 125f le plat, est assurée par le gouvernement à travers l’ANADEB (115F CFA) et  (10F CFA), une contribution  communautaire.

L’EPP Esso-Wazina est la seule école bénéficiaire d’une cantine scolaire dans la préfecture d’Assoli et emploie 4 femmes dirigées Mme Ibrahima Moussilatou pour servir des repas aux enfants durant l’année scolaire. Elles ont été choisies par la communauté pour un service bénévole et ont été formées à la veille de la rentrée par le service ANADEB en art culinaire.

Au total 1666 plats seront servis à plus de 100 élèves de l’EPP Esso-Wazina à raison de 5 plats par semaine, soit un plat par jour tous les midis.

L’Assistant régional en Filets Sociaux à l’ANADEB Kara, Essodjolo Palababadi a indiqué que depuis 2017, les cantines scolaires ont été prises en charge par le gouvernement avec le soutien financier de la Banque Mondiale. Après cette expérience, a-t-il dit, une nouvelle stratégie a été développée pour amener les communautés à s’approprier ces cantines. Il s’agit d’amener chaque parent à contribuer à la réalisation de la cantine en apportant leur part en vivres.

Le président du comité des parents d’élèves de Esso-Wazina, N’Katchaou Hodabalo, le directeur de ladite école, Tchani Moukaïla et la responsable des mamans cantines, Mme Ibrahima Moussilatou se sont réjouis de l’amélioration des conditions de vie et de travail des enfants. Selon eux, depuis l’instauration de la cantine, l’EPP Esso-Wazina a connu une affluence d’enfants qui a amené les responsables de l’éducation à créer un deuxième groupe pour décongestionner l’effectif devenu pléthorique. Ils ont remercié le gouvernement pour cette initiative qui attire et retient désormais leurs enfants à l’école et le personnel de l’ANADEB pour son accompagnement à la communauté en matière de cantine scolaire.

ATOP/ASA/BV

A lire aussi