Agou/programme de résilience à l’insécurité alimentaire: une délégation du ministère de l’Agriculture a échangé avec les acteurs sur la collecte des données

Agou/programme de résilience à l’insécurité alimentaire: une délégation du ministère de l’Agriculture a échangé avec les acteurs sur la collecte des données

Agou-Gare, 18 août (ATOP) – Une délégation du ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et du Développement rural conduite par le consultant en développement agricole audit département, Folikoué Ekoué, a échangé avec les acteurs locaux des communes Agou 1 et 2, sur  la collecte des données du Programme de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel (P2RS), le mardi 17 août à Agou-Gadzépé.

Cette collecte des données se tient du 16 au 25 août dans dix communes pilotes de la région des Plateaux dont celles Agou 1 et 2. Elle prendra en compte l’élevage, la pêche, l’agriculture, la forêt, l’environnement et les infrastructures.

L’objectif de ce programme est de contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans ces localités. Il s’agit d’accroitre la productivité et les productions agro-sylvo-pastorales et halieutiques dans la préfecture.

La rencontre a connu la participation des autorités administratives, municipales, et traditionnelles ainsi que des producteurs des communes Agou 1 et 2. Elle leur a permis d’échanger, entres autres, sur l’identification des infrastructures à construire ou à réhabiliter ; la collecte d’information socioéconomiques ; la description de la situation environnemental et sur l’impact des changements climatique dans la préfecture.

Le secrétaire général de la préfecture, Messeko Kossi a exprimé sa gratitude au gouvernement pour ses efforts en faveur du développement du pays. Il a demandé à ces acteurs de soutenir la politique de développement du chef de l’Etat pour le bien des populations. M. Messeko a invité les  participants  à accompagner les experts dans la réalisation et la réussite de ce programme.

Le consultant en développement agricole au ministère en charge de l’Agriculture, Folikoué Ekoué a fait savoir qu’au moment de la réalisation du programme, chaque commune bénéficiera des micro-barrages, des seuils d’épandage de crues,  des petits périmètres et des pistes rurales. Ces communes seront également dotées de centres de productions de semences, des périmètres et points d’eau pastoraux, des parcs de vaccination, de marchés à bétail et des couloirs de transhumance.

La rencontre a pris par la visite des sites d’implantation des infrastructures à construire ou à réhabiliter. ATOP/BSM/BA

A lire aussi