Agou : le nouveau préfet, Ali Mouzou a pris fonction

Agou : le nouveau préfet, Ali Mouzou a pris fonction

Agou-Gadzépé, 17 sept. (ATOP) – Une cérémonie de passation de charges est intervenue, le vendredi 17 septembre à Agou Gadzépé, entre le nouveau préfet d’Agou, Ali Mouzou et le sortant, Mme Blewoussi Ablavi Mitsokewo.

La cérémonie présidée par le directeur de cabinet du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement du Territoire, Bakai Bawoubadi, a été marquée par la signature des documents de passation de service et la remise du décret No2021-096/PR du 13 septembre 2021 portant nomination de M. Ali Mouzou, en qualité de préfet de la préfecture d’Agou.

Le directeur de cabinet a, au nom de son ministre de tutelle, salué l’immense tâche que le préfet sortant a accompli à la tête de la préfecture depuis près de cinq ans. M. Bakaï a demandé au nouveau préfet d’œuvrer pour la paix, la sécurité et le bonheur de ses administrés. Il a exhorté la population à une franche collaboration avec le nouveau représentant du pouvoir central en mettant en avant la tolérance, le pardon, la paix et le vivre ensemble.

Le nouveau préfet a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat, Faure Gnassingbé pour la confiance placée en lui en vue de poursuivre la mise en œuvre des projets et programmes de développement dans la préfecture d’Agou. Il a félicité son prédécesseur  pour le travail abattu à la tête de la préfecture et réitéré sa disponibilité à être au service de tous pour réussir la mission que l’a confiée par le chef de l’Etat.

Le préfet sortant, Mme Blewoussi Ablavi Mitsokewo a remercié le chef de l’Etat pour la confiance placée en lui depuis 2016 à la tête de cette préfecture. Mme Blewoussi a également témoigné sa gratitude à la population pour la franche collaboration et promis collaborer avec son successeur pour la réussite de sa mission.

La cérémonie s’est déroulée en présence des élus locaux des deux communes de la préfecture, des autorités administratives, traditionnelles et religieuses, des cadres de la localité ainsi que des responsables des forces de l’ordre et de sécurité.

ATOP/BSM/AJA

A lire aussi