Agoè-nyivé :  le projet ‘’page’’ dans le sous-secteur d’adduction d’eau  en milieu urbain lancé

Agoè-nyivé : le projet ‘’page’’ dans le sous-secteur d’adduction d’eau en milieu urbain lancé

Agoè-Nyivé, 15 fév. (ATOP) – Le Projet d’Appui à la Gouvernance Économique (PAGE) dans le sous-secteur d’Adduction d’eau en milieu urbain (AEMU) dans le canton de Vakpossito dans la commune d’Agoè-Nyivé 3, été lancé le vendredi 12 février dans ladite localité. 

Initié du ministère de l’Economie et des Finances, ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan national de développement (PND) 2018-2022. Il vise à améliorer la qualité et l’accessibilité des services publics d’eau potable dans le canton de Vakpossito, à travers la promotion du dialogue entre le gouvernement et les organisations de la société civile et l’accompagnement des OSC dans le suivi de la délivrance des services d’eau potable aux populations.

La rencontre a été marquée par la présentation du projet qui dans sa troisième composante, sera exécuté par Centre de Recherche-action pour l’Environnement et le Développement Intégré (ONG CREDI) pour une durée d’un an. Il a pour ambition la sensibilisation des usagers de l’eau et des services prestataires dans le secteur sur bon usage de l’eau et les bornes fontaines. Il entend également améliorer l’accessibilité aux bornes fontaines et la qualité de l’eau puis la fixation du coût de l’eau qui soit à la portée des usagers dans la zone du projet.

Le projet prévoit aussi le renforcement des capacités des fontainiers et des comités eau sur la gestion efficace des ressources en eau ainsi que les prestataires services publics en matière de l’eau afin d’améliorer leurs services.

Le maire de la commune d’Agoè-Nyivé 3, Adonkanu Yawo a relevé l’impact de ce projet sur la population et exhorté la population à collaborer avec l’équipe de l’ONG CREDI pour la réussite et la pérennisation du projet.

Le coordonnateur de l’ONG CREDI, Flévi Kossi Mensah a souligné que le projet va consister à collecter de façon trimestrielle des données relatives au niveau de satisfaction des usagers afin d’améliorer les services du sous-secteur et aussi contenir le coût de l’eau dans toutes les zones. Il a ajouté que la durée du projet être éventuellement prolongée. ATOP/ASA/TGB

A lire aussi